Tout savoir sur le tempérament du bébé Verseau

Qui est -il vraiment ?

Votre bébé Verseau amène quelque chose d’irrésistiblement immatériel qui emporte toutes les réserves. Il passe son temps à décoller de la réalité, avec un naturel confondant, et un sourire attendrissant. Sa première victime : sa maman, avec laquelle il noue une relation qui dépasse parfois le lien mère-enfant. Il y a des moments où vous vous demandez comment il peut lire à ce point dans vos pensées.

Ce que lui ne comprend pas, c’est que l’on ait recours aux tromperies et autres faux-semblants. La vérité est le seul langage qu’il pratique, avec parfois une apparence de dureté et des sursauts de cruauté, qui ne sont que l’expression de son intégrité. Mais qui risquent de vous blesser sur le moment. Il a des approches personnelles, qui peuvent rendre les discussions tragiques pour ses malheureux interlocuteurs. Quand certaines conversations dérapent, essayez de prendre du recul par rapport à ce qu’il dit… Pour lui, aimer n’est pas forcément donner des preuves d’amour. Il peut parfaitement se passer de contacts sans souffrir de manque.

Il a tendance à se nourrir de l’air du temps. Toujours dans ses rêveries, il plane dans sa bulle sans se préoccuper des contraintes de l’existence et il a la déconcertante faculté de s’isoler au milieu d’une foule. Et même, hélas, au milieu d’une salle de classe ! Si l’enseignement traditionnel n’est pas toujours le plus adapté à son profil pour le moins décalé, il a une intelligence intuitive et tout ce qui touche à l’électronique le ravit, lui parle à livre ouvert. Il passe son temps à démonter tout ce qui lui tombe sous la main, à se déplacer dans les logiciels les plus sophistiqués avec nettement plus d’aisance que si vous l’envoyer chercher une baguette au coin de la rue…

Son inadaptation majeure réside dans son horreur farouche de tout ce qui lui est imposé : il a besoin de sentir qu’il agit par lui-même, qu’il est seul maître à bord. L’autorité n’a pas de prise sur lui, il méprise l’obéissance, les menaces le font sourire, les codes sociaux l’indiffèrent. Pour rallier ses suffrages, une seule arme absolue : l’humour, toujours…

Ce qu’il aime…

*Ses passions : vive l’espace et l’abstraction.

*Son obsession : la nature… surnaturelle.

*Sa vocation : sauver l’humanité en rayant tout ce qui fait l’incompréhension entre les peuples.

*Son moteur : il carbure au futur.

*Sa position : en avant… toute !

*Ses décisions : très personnelles, dans tous les sens du terme.

*Ses jeux : il passe des journées à surfer sur le net.

*Son décor : du moment qu cela peut se transformer facilement en tour d’ivoire ou en camp retranché.

*Sa future profession : inventeur, génie, hors concours de toutes façons.

*Ses animaux : il les aime tous.

*Son degré d’autonomie : absolu et total.

*Son exigence : tout ce qui est pointu.

*Ce qui le freine : son côté mystérieux ; souvent dans la solitude et la réflexion. Il est anticonformiste. Il n’hésite pas à remettre en question avec violence et intolérance les choix de vie de la personne avec laquelle il s’entretient. Ce n’est pas un sentimental. Il déteste les contraintes.