Horoscope travail 2017 – Bélier & Taureau

Horoscope travail 2017 – Bélier & Taureau

Bélier

A travailler : L’adaptabilité

Vous voilà comme un agneau qui se précipite pour téter la vie, un agneau plein de crainte, de maladresse, de confusion, que le moindre obstacle, la moindre déconvenue fait reculer. Pourtant, vous êtes courageux, mais pas téméraire. Votre courage se traduit par des actions “tête baissée” comme celles d’un bélier, donc attention à votre crâne qui est la cible idéale pour recevoir les coups. Activités ou activisme ? posez-vous la question.

Il est difficile de vous arrêter et vous dépassez vos mesures. La station immobile n’est pas votre tasse de thé et votre instinct pionnier cache une peur de la vie, une peur des situations “arrivées” : vous n’êtes jamais arrivé et, en quelque sorte, c’est tant mieux. Vous vous demandez toujours “qui suis-je ?” sans vraiment vous donner une réponse satisfaisante car pour vous, les actes comptent plus que votre ego. Vous aimez la lutte et s’il n’y en a pas, vous la provoquez : cela vous rassure car vous croyez agir pour l’avenir alors que vous rêvez du passé. De fait, vous ne pouvez vivre dans la plénitude : cultivez l’adaptabilité face aux événements et aux personnes que vous rencontrez : en effet, vous ne tenez pas suffisamment compte de celui qui est en face de vous ou de ce à quoi vous vous affrontez, car vous ne voulez vous imposer, ce qui plaît rarement.
Adaptez-vous davantage aux circonstances et soyez humble, vous pourrez ainsi, petit à petit, mieux définir votre identité. En résultat vous pourrez prendre de grands risques puisque c’est ce que vous aimez. Vous devez prendre conscience aussi de votre trop grande impulsivité car vous avez à apprendre à agir de la manière la plus juste au meilleur endroit : faites confiance à votre intuition mais servez-vous aussi de l’adage chinois : “ton riz ne poussera pas plus vite si tu tires dessus”…

Taureau

A travailler : le détachement

Avouez-le : vous aimez tellement les beaux objets et les belles choses d’une manière générale que vous voilà envahi par toutes sortes d’objets encombrants ! Votre goût pour l’art, en particulier pour la peinture, la poterie, la mosaïque etc… prouve votre sensualité pour la vie. En réalité, il vous arrive peut-être de confondre entassement et admiration de tout objet qui vous procure une sensation : vous avez du mal à ne pas chercher à posséder l’objet de vos convoitises. Cette année, faites le ménage, à moins que vous ne vous complaisiez dans l’inertie de la matière… Il en va de même pour les plaisirs de la bouche, vous aimez vous régaler.

Jusque là, rien de dramatique. Là où les événements peuvent se corser, c’est dans le domaine sentimental où votre possessivité s’épanouit sans crier gare ! Cela tombe mal, car la possessivité est le maître mot autour duquel le ciel vous demande de répondre comme à un défi. Travaillez sur la non possessivité, le détachement et vous verrez que vos amours et vos amitiés s’en porteront mieux. Cette année, plus que jamais l’opportunité vous est offerte de vous affronter à cet inconvénient majeur. Prenez conscience par ailleurs que plus vous “posséderez” plus vous aurez à perdre. Vos économies vont désormais pouvoir vous servir, notamment pour voyager, même si cela n’est pas votre passe-temps favori.
D’autre part, de mai 2017 à courant 2018, vous avez la possibilité de voir émerger de nouveaux projets professionnels : allez-y, mais doucement (pour cela on vous fait confiance… ) car vous n’y verrez vraiment clair qu’après cette période. La patience et l’endurance ne vous sont pas étrangers : peaufinez-les pour la bonne cause. Si vous recherchez avant tout la sécurité, trouvez-la en vous-même, il existe différentes méthodes pour cela, notamment le travail sur et avec le corps, la meilleure étant encore et toujours d’aller vous ressourcer à la campagne. Soyez à l’écoute de votre horloge interne.